| 12 janvier 2022

Tout savoir sur la RE 2020

Rédigé par Fanny Hubert

Il a fallu deux ans pour qu’elle se mette en place. La RE 2020 ou réglementation environnementale 2020, s’applique enfin aux bâtiments neufs depuis le 1er janvier 2022.

Elle remplace les normes qui figuraient jusqu’à maintenant dans la réglementation thermique de 2012. Son objectif principal est d’améliorer la performance énergétique des bâtiments et de diminuer considérablement leur impact carbone. Actuellement, le secteur du bâtiment est très énergivore puisqu’il représente 45% de la consommation d’énergie du pays. 


Un calendrier progressif 


La RE 2020 va s’appliquer progressivement jusqu’en 2023. Aujourd’hui, elle concerne ​la construction de bâtiments d’habitation ou de parties de bâtiments d’habitation dont les permis de construire ont été déposés à partir du 1er janvier 2022 ainsi que les résidences de tourisme. Dès le 1er juillet 2022, ce sera au tour des bureaux et des bâtiments d’enseignement. Enfin, à compter du 1er janvier 2023, les bâtiments provisoires et les extensions des bâtiments sus-cités seront concernés. 


Toutefois, il y a quelques exceptions. Les bâtiments d’une surface inférieure à 50m2 et les extensions inférieures à 150m2 ne seront pas soumis à la RE 2020 jusqu’au 1er décembre 2022. Pour eux, c’est toujours la RT 2012 qui s’applique et ce jusqu’au 1er janvier 2023. Enfin, pour les contrats de maisons individuelles et de louage d’ouvrage pour la construction d’un logement collectif signés avant le 1er octobre, c’est aussi la RT 2012 qui compte, peu importe si le permis de construire a été déposé après le 1er janvier. 


Des exigences à respecter


Au total, la RE 2020 fixe cinq critères d’exigence pour les futurs bâtiments construits : 


Les appareils électroménagers, les parkings, les parties communes ou encore la mobilité interne des occupants (ascenseurs) sont également pris en compte dans le calcul de la performance énergétique. Les bâtiments devront respecter un certain nombre de seuils pour l’isolation thermique, la perméabilité à l’air et le confort d’été. Il ne faudra par exemple pas dépasser 1250 DH (Degré.heure) en été ce qui correspond « à une période de 25 jours durant laquelle le logement serait continûment à 30°C le jour et 28°C la nuit. »


Concernant les seuils d’émission carbone, ceux-ci sont d’abord fixés à 14kg CO2/an/m² puis à 6kg CO2/an/m² d’ici 2028 pour les logements collectifs. À long terme, les chauffages au fioul et au gaz seront définitivement remplacés par des pompes à chaleur, des chauffages électriques ou à granulés de bois. L’objectif est d’avoir, en 2030, des bâtiments qui émettent entre -30 et -40% d’émissions carbone. Ainsi, la France veut respecter son engagement pris lors de l’accord de Paris en 2015 qui est d’arriver à une neutralité carbone en 2050


En savoir plus sur la RE 2020. 




Ublo facilite la communication entre gestionnaires, résidents et syndics.

Prenez rendez-vous pour une démo.

Découvrez plus d’actualités sur notre blog.



Envie de tester ?
Commencez votre essai aujourd'hui.

Améliorer la gestion locative avec Ublo.