Article
et sujets actualité

présenter par l'équipe Ublo
| 23 Juillet 2021

Gestion locative : les dépenses imprévues qu'il faut savoir anticiper


En tant que gestionnaire immobilier, vous pouvez être confronté à des dépenses que vous n’aviez pas envisagées. Quelles sont les plus courantes ? Que dit la loi ? On vous dit tout.

Mettre en location un appartement apporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Une fois que votre résident s’est installé dans votre bien, certains accidents peuvent se produire et vous coûter de l’argent. Selon une étude commandée par Flatlooker sur 1000 logements, « un propriétaire de logement en location a dépensé 96€ en 2020 ». Une somme en forte baisse puisqu’en 2019 - avant la crise sanitaire -, ce montant s’élevait à 240 euros.

A quoi correspondent exactement ces 96€ ? Les frais inattendus de plomberie et de chauffage représentent 41% de cette somme. Tandis que les dégâts des eaux (14%) et l’électricité (11,3%) arrivent derrière sur le podium. Viennent ensuite des frais plus réduits pour les dégâts liés à l’électroménager, l’aération ou la serrurerie.

Si ces imprévus coûtent de l’argent, ils sont aussi très chronophages. En moyenne, un incident technique se résout au bout de 5 à 6 échanges, toujours selon Flatlooker. Et puisque tout ne dépend pas du résident et du bailleur, il faut ajouter le temps d’attente des assurances si elles sont sollicitées et la durée des travaux si nécessaire.

Que dit la loi ?

Il est également important de garder en tête que les bailleurs ont des obligations. Selon l’article 1724 du Code Civil, simplifié avec la loi ALUR de 2014, si les travaux s’éternisent et durent plus de 21 jours, le résident doit être indemnisé. Ce qui se traduit généralement par une baisse de loyer. Si le logement devient inhabitable, le résident peut alors demander une rupture du bail.

De plus, le propriétaire doit veiller continuellement au maintien de la tenue du logement comme le stipule la loi du 6 juillet 1989. La satisfaction du locataire doit être l’une de ses priorités et il doit s’acquitter de certaines tâches administratives parfois négligées : quittances de loyer, charges régularisées chaque année, déclaration d’impôt, etc…

Avec Ublo, on vous aide à maintenir une bonne satisfaction client ! En automatisant certaines tâches, les déclarations de sinistres sont mieux gérées et votre résident peut facilement garder le contact avec vous. Vous pouvez aussi voir en temps réel les dossiers sur lesquels il est important de travailler. Pour mieux anticiper, vous pouvez garder en tête que les dépenses liées à la plomberie et au chauffage reviennent généralement tous les ans. Les autres sont moins fréquentes : tous les deux ans et demi pour les dégâts des eaux, trois ans pour l’huisserie (porte) et cinq ans pour les problèmes d’aération et d’humidité.

Bien anticiper est la clé pour satisfaire tous les acteurs de la gestion locative, économiser de l’argent et gagner du temps !  


Découvrez plus d’actualités sur notre blog


Vous voulez une démo de notre plateforme ? Contactez-nous

Envie de tester ?
Commencez votre essai aujourd'hui.

Améliorer la gestion locative avec Ublo.