| 19 janvier 2022

MaPrimeRénov’ : quels sont les nouveaux critères pour en bénéficier ?

Rédiger par Fanny Hubert

‍Depuis le 1er janvier 2022, les conditions pour bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’ ont évolué. On vous détaille ces changements. 

Depuis sa création en 2020, MaPrimeRénov’ connaît un très grand succès avec plus de 400 000 dossiers acceptés et près de 90% de bénéficiaires satisfaits. L’engouement est tel que le Gouvernement prévoit un budget de 2 milliards d’euros en 2022 pour ce dispositif d’aide à la rénovation énergétique et l’Agence nationale de l’habitat (Anah) espère distribuer 685 000 primes au cours de l’année.  


Cependant, depuis le 1er janvier dernier, les règles ont un peu changé pour bénéficier de MaPrimeRénov’. Certains propriétaires de logement trop énergivores pourraient ne plus être éligibles au dispositif avec ces nouvelles conditions. Tout d’abord, les logements éligibles doivent désormais avoir 15 ans d’ancienneté contre deux ans jusqu’à maintenant. Une différence de taille qui pourrait en pénaliser plus d’un. Seules les demandes de changement de chaudière au fioul restent acceptées pour les logements datant de plus de deux ans. 


Ensuite, les propriétaires devront obligatoirement occuper le logement concerné huit mois par an, au lieu de six actuellement. Pour la réalisation des travaux, le délai est rallongé. En effet, les rénovations pourront être terminées en deux ans au lieu d’un à compter de la date d’attribution de la prime. Pour les ménages modestes qui font une demande d’avance sur travaux, le chantier pourra s’étendre sur un an et non plus sur six mois seulement. 


Enfin, le dispositif Habiter mieux Sérénité devient MaPrimeRénov’ Sérénité et s’adresse principalement aux ménages modestes et très modestes qui doivent rénover des habitations qualifiées de passoires thermiques. Il concerne environ 5 millions de foyers et peut couvrir jusqu'à 50% des travaux nécessaires, sans dépasser le plafond fixé à 300 000 euros. L’une des conditions pour recevoir cette prime est d’engager des travaux qui permettent de réaliser un gain énergétique de 35% minimum. MaPrimeRénov’ Sérénité est également cumulable avec d’autres aides comme le chèque énergie ou l’éco-prêt à taux zéro. 


Pour y voir plus clair, le site France Rénov’ guide les particuliers, les professionnels et les collectivités locales dans leurs projets de rénovation. 



Ublo accompagne les bailleurs sociaux dans la gestion de leur parc locatif.

Contactez-nous.

Découvrez plus d’actualités sur notre blog.

Envie de tester ?
Commencez votre essai aujourd'hui.

Améliorer la gestion locative avec Ublo.