Articles
et sujets actualité

présenté par l'équipe Ublo
| 26 Octobre 2021

Quand la blockchain s’invite dans l’immobilier

Rédigé Fanny Hubert

Quand la blockchain s’invite dans l’immobilier


Si la blockchain est associée le plus souvent aux cryptomonnaies, elle peut s’avérer très utile dans des secteurs comme l’immobilier. Quels sont ses avantages ? Comment peut-elle transformer la profession ? Explications.


En juin 2019, un hôtel situé à Boulogne-Billancourt est vendu grâce à la blockchain au prix de 6,5 millions d'euros. Il s’agissait de la première transaction immobilière réalisée en France avec cette technologie. Une véritable révolution pour le secteur qui commence à voir de plus en plus la blockchain comme une alliée pour son évolution et sa transformation. 


La définition de la blockchain 


Si vous n’êtes pas familier avec la blockchain, attardons-nous d’abord sur sa définition. Utilisée à l’origine pour les cryptomonnaies de type Bitcoin ou Ethereum, la blockchain - ou en français “chaîne de blocs” - est une technologie de stockage et de transmission d’informations sécurisée et transparente qui se présente sous la forme d’une base de données. 


Elle permet notamment de réaliser des transactions, de certifier des informations ou de ne plus passer par des intermédiaires comme les banques et les notaires. Selon la définition officielle donnée par l’Assemblée Nationale, elle a “la particularité d’être partagée simultanément avec tous ses utilisateurs, tous également détenteurs de ce registre, et qui ont également tous la capacité d’y inscrire des données, selon des règles spécifiques fixées par un protocole informatique très bien sécurisé grâce à la cryptographie”.


Prenons un exemple concret. Lors d’une transaction, les acheteurs et les vendeurs sont identifiés grâce à un procédé cryptographique. La transaction est envoyée à ce que l’on appelle un "nœud" de stockage - autrement dit un réseau d’ordinateurs mondial. Chaque “noeud” contient l’historique des transactions déjà réalisées et est consultable par les parties prenantes de la vente. Chaque donnée est authentifiée par des centres de données ou “mineurs”. Lorsqu’elle est validée, la transaction se transforme en bloc de données chiffrées qui fait son entrée dans la base. 


Les avantages pour l’immobilier


La blockchain est actuellement beaucoup utilisée dans le secteur de la banque. Alors comment peut-elle avantager l’immobilier ? On a vu plus haut qu’il était possible d’acheter des biens via la blockchain. Cela permet des transactions rapides, sécurisées et simplifiées. La transmission des données devient automatisée et les délais entre la signature du compromis et l’acte de vente se trouvent ainsi nettement diminués


La blockchain s’avère également utile sur le marché locatif. Contrats de location, baux, loyers… tout peut être automatisé via cette technologie et c’est déjà le cas dans quelques villes qui la mettent en pratique. De plus, la blockchain étant plus sécurisée qu’une technologie classique, les risques de fraudes sont moindres. L’historique du bien convoité est accessible dans la base de données et consultable par les banques, les agences immobilières, le futur propriétaire… Les registres fonciers n’ont ainsi aucune chance d’être falsifiés.


Pour aller plus loin, on note également l’apparition de smart contracts ou contrats intelligents. Ce sont des contrats digitalisés sous forme de protocoles informatiques qui ne peuvent être modifiés et dont les informations sont sécurisées. Les négociations sont alors facilitées et exécutées en temps réel. La Suède a par exemple déjà mis en place ces contrats d’un nouveau genre pour simplifier les transferts de propriétés. 


Enfin, la blockchain permet de réduire les coûts et les intermédiaires en cas de transaction immobilière. Plus besoin de banquier, de notaire ou d’expert immobilier… l’acheteur n’aurait plus besoin de rémunérer ces acteurs extérieurs et pourrait économiser au moins 10% sur la vente. 


Mais nous n’en sommes pas tout à fait là. La blockchain se développe davantage dans les pays anglo-saxons car les règles notariales sont plus complexes en France et elle a ses limites. Nous pouvons cependant déjà imaginer un monde immobilier voué à évoluer grâce à une technologie aux avantages incontestables. L’automatisation des processus fastidieux et l’échange fluidifié d’informations peut sans aucun doute optimiser la gestion immobilière, faciliter les investissements et éviter les arnaques.


En savoir plus sur la blockchain



Ublo aide les gestionnaires immobiliers à automatiser leurs démarches
Venez prendre un café


Découvrez plus d’actualités sur notre blog


Envie de tester ?
Commencez votre essai aujourd'hui.

Améliorer la gestion locative avec Ublo.