| 02 mai 2022

Rénovation énergétique : une augmentation des aides pour les bailleurs

Rédigé par Fanny Hubert

La première échéance pour les bailleurs qui louent des logements mal classés au DPE arrive le 1er janvier 2023. Pour ne pas trop pénaliser les propriétaires qui font devoir faire face à des coûts déjà importants, des aides ont été mises en place et ont aujourd’hui étaient actualisées.

Puisque l'échéance pour réaliser des rénovations énergétiques dans son logement arrive bientôt, les aides s’ajustent et augmentent pour les bailleurs concernés. 

La première échéance pour les bailleurs qui louent des logements mal classés au DPE arrive le 1er janvier 2023. C’est donc (presque) demain. Pour ne pas trop pénaliser les propriétaires qui font devoir faire face à des coûts déjà importants, des aides ont été mises en place et ont aujourd’hui étaient actualisées. 

C’est le cas de MaPrimeRénov’. Depuis le 15 avril dernier et jusqu’au 31 décembre 2022, la prime peut aller jusqu’à 9000 euros au lieu de 8000 euros auparavant. En effet, cette augmentation de 1000 euros s’adresse aux bailleurs qui souhaitent changer leur système de chauffage pour un système plus responsable. Par exemple, si vous possédez une chaudière au fioul et que vous souhaitez la remplacer par une chaudière biomasse, vous êtes éligible au dispositif. Pour faire votre demande, tout se passe sur le site de MaPrimeRénov’

white radiator heater beside brown wooden window

Éco-ptz et prêt avance rénovation

L’éco-prêt à taux zéro a été lancé pour financer plus facilement ses travaux de rénovation. Prolongé jusqu’en décembre 2023, ce prêt permet aux bailleurs de ne payer aucun intérêt et n’est pas soumis à des conditions de ressources. Il faut simplement occuper ou louer le logement à titre de résidence principale. Aujourd’hui, les démarches pour l’obtenir sont un peu fastidieuses. Effectivement, il est nécessaire de fournir les mêmes documents demandés pour l’obtention de MaPrimeRénov’. Le Gouvernement souhaite donc simplifier cette démarche d’ici le dernier trimestre 2022. « Le nouveau processus d’instruction permettra de mutualiser ces vérifications, au bénéfice d’un allègement du dossier à transmettre par le demandeur à sa banque », selon le site du Ministère de la transition écologique

Enfin, le prêt avance rénovation est opérationnel depuis le mois de février dernier. Son principe est celui du « remboursement différé, lors de la vente du logement ou de sa transmission par succession ». Il peut aller de 3500 à 30 000 euros et il couvre les coûts des travaux qui n’ont pas pu être financés par les autres dispositifs d’aide. Son taux d’intérêt ne dépasse pas les 2%. Il est accordé sous conditions de revenus

Attention toutefois si vous faites le choix de ce prêt, car vos dépenses risquent d’être plus conséquentes lors de la vente du logement. Pensez-y. 

Plus de passoires thermiques sur Airbnb ?

Cette échéance inquiète beaucoup les bailleurs concernés qui estiment que le délai est beaucoup trop court. Les professionnels du secteur craignent que le nombre de logements en location baisse considérablement dans les années à venir. Et que les passoires thermiques qui n’ont pas encore été rénovées se retrouvent sur des plateformes touristiques telles qu’Airbnb ou Booking. « Selon la Fnaim, près d’un quart (23%) du parc locatif privé est ainsi menacé à horizon 2028, et jusqu’à la moitié (48,5%) à horizon 2034 », peut-on lire sur le site Capital

Ublo facilite la gestion locative

Prenez rendez-vous avez notre équipe 

Découvrez plus d’actualités sur notre blog

Envie de tester ?
Commencez votre essai aujourd'hui.

Améliorer la gestion locative avec Ublo.