| 10 Mai 2022

Comment financer efficacement le mobilier d’un appartement locatif ?

Rédigé par Carla Bonneau

Lorsqu’il est question de financer l’achat du mobilier d’un appartement locatif, il est possible de compter sur ses fonds propres ou de demander un financement auprès d’un organisme agréé.

Comment financer le mobilier d’un appartement locatif ?

Lorsqu’il est question de financer l’achat du mobilier d’un appartement locatif, il est possible de compter sur ses fonds propres ou de demander un financement auprès d’un organisme agréé. Toutefois, pour ceux qui choisissent de se faire financer, il est important de savoir que certaines conditions doivent être remplies.

brown wooden table with 2 drawers

Peut-on faire financer son mobilier par une banque ?

Il est important de savoir que les banques refusent de financer directement l’achat du mobilier d’un appartement locatif. Les établissements bancaires peuvent proposer des prêts immobiliers qui incluent le prix des travaux, les frais du notaire, les frais de garantie, etc. Cependant, en ce qui concerne le mobilier, les banques refusent bien que celui-ci soit indispensable.

 

Si la plupart des banques refusent de financer directement le mobilier, il est possible d’y arriver en utilisant des astuces. La plus simple est de négocier directement avec son banquier. En effet, si vous avez de très bonnes relations avec votre banquier, il n’est pas impossible qu’il soit en mesure de faire un geste en votre faveur. Dans le cas contraire, sachez qu’il existe des offres de crédits adaptées.

Financer ses meubles avec un prêt personnel

Il est possible de faire financer ses meubles en toute simplicité grâce à un prêt personnel. Ce type de prêt se divise en deux catégories bien distinctes qui sont : les prêts affectés et les prêts non affectés.

 

Le prêt affecté consiste en un paiement par la banque des factures qui ont été déclarées par le souscripteur du crédit. Ce type de contrat peut être utilisé pour couvrir l’achat de mobilier ou tout autre type d’équipements.

 

Toutefois, comme son nom l’indique, le crédit affecté est un financement dont le but est défini à l’avance. Ainsi, si vous souscrivez à ce type de crédit dans le but d’acheter du mobilier, l’argent emprunté ne pourra servir qu’à l’achat du mobilier. Afin de s’assurer que les conditions sont bien remplies, les banques exigent des devis ou des factures afin de confirmer les achats. Dans de nombreux cas, les factures sont envoyées directement à la banque et c’est celle-ci qui procède au paiement.

 

En ce qui concerne le prêt non affecté, il s’agit d’un type de crédit beaucoup plus flexible. En effet, en souscrivant à un crédit non affecté, l’emprunteur n’est pas tenu de justifier ses achats. Même s’il offre plus de liberté, le prêt non affecté s’accompagne également de quelques inconvénients.

 

Le premier d’entre eux est que le prêt non affecté ne permet pas toujours d’emprunter autant d’argent qu’un crédit affecté.

 

Il est possible de souscrire un crédit personnel de 1000 euros ou plus sans le moindre problème. Toutefois, les banques et les organismes de crédit auront du mal à vous confier des sommes très importantes si elles ne disposent pas de garanties suffisantes vous concernant.

 

Le deuxième inconvénient du prêt non affecté est qu’il ne dispose pas des sécurités offertes par le prêt affecté. En effet, en cas de non-conformité ou en cas de problème, il est possible d’annuler un prêt affecté. Ce qui est bien plus difficile, voire impossible à faire avec un prêt non affecté.

Utiliser le « prêt travaux » pour acheter du mobilier

Initialement réservé à l’aménagement ou à la rénovation, le « prêt travaux » peut également servir à l’achat d’équipement ou de mobilier. En souscrivant à un « prêt travaux », la banque vérifie en premier lieu l’éligibilité du souscripteur. Aucune disposition n’est prise pour vérifier en détail que l’emprunteur utilise les fonds débloqués exclusivement pour la rénovation ou l’aménagement.

 

Dans ce sens, le « prêt travaux » ressemble en de nombreux points au crédit non affecté. Le crédit travaux est limité à un montant maximal de 75000 euros. S’il est vrai que la somme empruntable est relativement élevée, il est important de savoir que certaines banques peuvent demander des factures ou des devis avant de mettre à disposition les fonds.

Qu’en est-il du prêt immobilier ?

De plus en plus de personnes n’hésitent pas à faire appel au micro crédit dans le but de financer leur mobilier. Toutefois, contrairement aux croyances, le prêt immobilier ne peut pas être utilisé afin d’acheter des meubles ou de l’électroménager.

 

S’il est vrai que le crédit immobilier est un prêt à taux très faible, ce crédit se limite uniquement au financement d’un projet lié à l’habitat. Les travaux importants comme l’achat d’une cuisine ou l’installation d’une terrasse peuvent être financés avec le crédit immobilier.

 

Beaucoup de gens l’ignorent, mais il est possible dans certains cas de s’associer avec des services d’aménagement pour acheter du mobilier en utilisant son crédit immobilier. Ces professionnels peuvent envoyer à la banque des factures liées à une prestation d’aménagement que l’établissement bancaire considérera comme des travaux.

 

En utilisant cette astuce, il est possible dans certains cas de commander des meubles en utilisant son crédit immobilier. Pour plus d’informations sur les solutions de financement pour son mobilier, vous pouvez regarder cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=eVBOQeM7qHQ

Envie de tester ?
Commencez votre essai aujourd'hui.

Améliorer la gestion locative avec Ublo.